Nuisances des aéronefs

Depuis 30 ans l'ex petit aérodrome de Saint-Denis de l'Hôtel s'est développé avec l'accord des élus.

Aujourd'hui, les nuisances sonores et environnementales des aéronefs affectent de nombreuses communes (Saint-Denis de l'Hôtel, Châteauneuf sur Loire, Combreux, Darvoy, Donnery, Fay aux Loges, Jargeau, Mardié, Nibelle, Ouvrouer les Champs, Saint-Cyr en Val, Sandillon, Seichebrières, Sury aux bois, Vitry aux Loges). Ces communes sont comprises dans le Plan de Servitudes Aéronautiques (PSA) de dégagement de l'aéroport.

Suite à ces développements, l'aérodrome a changé de catégorie, il est désormais classé en aéroport international sous la dénomination d'Orléans Loire-Valley (OLV).

Vous trouverez ci-dessous diverses informations relatives à son développement et à son impact sur l'environnement.

Documents relatifs au développement et à l'impact sur l'environnement de l'aéroport OLV

Charte d'exploitation de l'aéroport OLV   mars 2003

Arrêté portant composition de la Commission Consultative de l'Environnement (CCE) pour l'aéroport OLV

Lettre type envoyée par le président du SMAEDAOL (Syndicat Mixte qui gère l'aéroport) aux communes concernées par le Plan d'Exposition au Bruit (PEB)

Avis d'enquête publique de 2015 relative au projet de révision du PSA de l'aéroport OLV

Scénario de développement de l'aéroport Orléans Loire-Valley

Plan de Servitudes Aériennes (PSA) de l'aéroport OLV


A l'origine, l'aérodrome de Saint-Denis de l'Hôtel s'est implanté près de la forêt d'Orléans, dans un site classé ultérieurement en zone Natura 2000. Ce site comprend des Zones de Protection Spéciale (ZPS) "Vallée de la Loire et du Loiret" classées au titre de la Directive "Oiseaux" et des Zones Spéciales de Conservation (ZSC) "Vallée de la Loire de Tavers à Belleville sur Loire" classées au titre de la Directive "Habitats", ainsi que les sites ZPS "Forêt d'Orléans" et ZSC "Forêt d'Orléans et périphérie".

Par la suite, une partie de ces zones impactées par les survols des aéronefs à proximité de l'aéroport, a été déclassée.

La Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) localisée à 1.5km au Nord de l'aéroport est un zonage d'inventaire délimitée en 1991, dont la finalité était d'éclairer les décisions publiques dans le cadre du classement de certains secteurs riches pour les oiseaux en site Natura 2000. La ZICO, désormais obsolète au plan national, a permis sur la base des données d'inventaire des oiseaux, de désigner en droit français la ZPS ("Forêt d'Orléans") en 2003.

Les espèces d'oiseaux ayant justifié la désignation des ZPS "Vallée de la Loire et du Loiret" et "Forêt d'Orléans" sont notamment des grands rapaces (Balbuzard pêcheur, Aigle botté, Circaète Jean-le-Blanc, voir cet article) mais également des oiseaux d'eau (sternes, Martin-pécheur d'Europe...) ou des pics. Il est à noter que le Balbuzard pécheur ainsi que l'Aigle botté figurent dans la liste des espèces menacées en France métropolitaine.

Les nids connus de Balbuzards en forêt d'Orléans sont relativement proches de l'aéroport (7km sachant que le rayon d'action d'un Balbuzard est de 20km - LEMARCHAND C., DE BELLEFROID M.D.N., ROSOUX R. (Collectif), 2013.- Le balbuzard pêcheur, histoire d’une sauvegarde. Catiche Productions, 32 p.).

Au vu de ces informations, que vont devenir ces zones de protection si les avions se font plus gros et plus nombreux ? La biodiversité chancelante française a-t-elle besoin de cette épée de Damoclès supplémentaire ? Il est anormal que la France ai réussi à faire déclasser des zones Natura 2000, de plus elle s'était engagée auprès de la Commission Européenne à réintégrer les ZICO dans les zones Natura 2000.

Carte du PSA associé aux zonages Natura 2000-ZICO-ZPS-ZSC


Selon les directives européennes, 2018 devrait être l'année de réactualisation du Plan d'Exposition au Bruit (PEB) de l'Aéroport Orléans Loire-Valley

Directive européenne sur le bruit dans l'environnement

Articles de presse
Autres documents